Le Blog
Bienvenue sur le blog officiel de Bernard Werber
15.11.2012
MICROS HUMAINS BIEN NOURRIS


Quelques plats pour Micro Humains.

18.11.2012
L'Express


L'express. François Busnel.
Pour ceux qui n'arrivent pas à lire dans cette image:

LE RETOUR DE BERNARD WERBER
Par François Busnel (L'Express), publié le 14/11/2012 à 07:00
Avec son dernier roman, Troisième Humanité, Bernard Werber démontre qu'il est un véritable visionnaire.

Bonne nouvelle : Bernard Werber s'est remis au travail ! Longtemps, cet éternel jeune homme, boudé par une presse littéraire qui semble avoir définitivement remplacé la curiosité par le cynisme (mieux payé, paraît-il, dans les cercles parisiens), s'est contenté d'être l'auteur d'une (bonne) saga, Les Fourmis. Ancien journaliste scientifique, ouvert à tout ce qui relève du savoir et de la connaissance, brassant les mythes et la philosophie, Bernard Werber s'est parfois aventuré dans des domaines qu'il maîtrisait mal (Le Cycle des dieux) et a toujours revendiqué une écriture relâchée, se coupant ainsi d'un public dont il espère pourtant la reconnaissance. Pour ma part, dès qu'un de ses gros volumes arrive sur mon bureau, je l'ouvre. Depuis quelques années, je le refermais après quelques pages, triste de constater que celui qui m'avait tant plu jadis s'égarait dans de mièvres intrigues rédigées à la va-vite. Et voici que notre homme surprend à nouveau avec un roman qu'il est impossible de lâcher avant la dernière page !
Troisième Humanité débute comme un bon Jules Verne, au centre de la Terre. Une expédition scientifique découvre un cimetière de géants sous l'Antarctique. Ces êtres hauts de 17 mètres ne sont autres que nos ancêtres. La preuve qu'exista avant nous une civilisation plus avancée. Au moment où l'expédition est exterminée, deux jeunes chercheurs s'apprêtent à partir au bout du monde : l'un, spécialisé dans l'étude de l'influence du milieu sur la physiologie humaine, s'intéresse à la réduction de la taille des espèces. Selon lui, tout va en se miniaturisant. L'autre, endocrinologue, entend prouver que l'évolution tendra vers la féminisation. Que sera le futur de l'humanité ? Comment améliorer la vie des générations futures (et, pour commencer, éviter la Troisième Guerre mondiale, puis la surpopulation) ? Tout cela se pense aujourd'hui. A partir, notamment, de l'idée de la métamorphose. Werber mêle admirablement les légendes de tous les pays, les thèses scientifiques les plus osées et les peurs millénaristes. Il en ressort un livre étonnant (en dépit de quelques naïvetés d'ordre psychologique et politique, mais qu'importe), construit comme un thriller. Et qui replace son auteur au rang qui lui revient : un visionnaire dont nous avons besoin.
Une chronique de François Busnel

18.11.2012
lePoint.fr


http://www.lepoint.fr/societe/bernard-werber-je-crois-beaucoup-a-la-gratitude-28-10-2012-1521909_23.php?xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Quotidienne%5D-20121029

19.11.2012
FRANCE INTER LE GRAND ENTRETIEN LUNDI 19 NOVEMBRE 2012


http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-entretien-bernard-werber

21.11.2012
APOCALYPSE


Donc ça.

21.11.2012
HIGH HOPES


Actuellement j'écoute ça.
http://www.youtube.com/watch?v=k_q79B-09OM

Paroles et traduction de "High Hopes"

High Hopes (Grands Espoirs)

Beyond the horizon of the place we lived
Par delà les horizons des endroits où nous vivions
When we were young
Quand nous étions jeunes
In a world of magnets and miracles
Dans un monde magnétique et miraculeux
Our thoughts strayed constantly and without boundary
Nos pensées s'égaraient constamment et sans limites
The ringing of the division bell had begun
Le tintement de la cloche de la division avait commencé

Along the Long Road and on down the-Causeway
En direction de la grande route et au pied de la Chaussée des Géants

Do they still meet there by the Cut
Est-ce qu'ils se rencontrent toujours là près de la Faille

There was a ragged band that followed in our footsteps
Il y avait une bande déchiquetée qui se déroulait derrière nos pas
Running before time took our dreams away
Fuyant avant que le temps efface tous nos rêves
Leaving the myriad small creatures trying to tie us-to the ground
Délaissant la myriade de petites créatures essayant de nous ligoter au sol
To a life consumed by slow decay
Pour une vie de lente décadence

The grass was greener
L'herbe était plus verte
The light was brighter
La lumière était plus éclatante
With friends surrounded
Entourés d'amis
The nights of wonder
Les nuits des miracles

Looking beyond the embers of bridges glowing behind us
Regardant par delà les braises des ponts rougissants derrière nous,
To a glimpse of how green it was on the other side
Pour voir comme c'était vert de l'autre côté
Steps taken forwards but sleepwalking-back again
Des pas en avant mais de nouveau des pas de somnambule à reculons
Dragged by the force of some inner tide
Trainés par la force d'une marée intérieure

At a higher altitude with flag unfurled
A une plus haute altitude, drapeaux déployés
We reached the dizzy heights of that dreamed of world
Nous atteignons les hauteurs vertigineuses de ce monde rêvé

Encumbered forever by desire and ambition
Eternellement écrasés par le désir et l'ambition
There's a hunger still unsatisfied
Il reste encore une faim inassouvie
Our weary eyes still stray to the horizon
Nos yeux fatigués, perdus dans l'horizon
Though down this road we've been so many times
Repensant à tout ce chemin que nous avons parcouru

The grass was greener
L'herbe était plus verte
The light was brighter
La lumière était plus éclatante
The taste was sweeter
Les saveurs étaient plus douces
The nights of wonder
Les nuits d'émerveillements
With friends surrounded
Entourés d'amis
The dawn mist glowing
La brume du matin rougeoillante
The water flowing
L'eau s'écoulant
The endless river
De la rivière sans fin

Forever and ever
Pour toujours et à jamais

22.11.2012
MANCHOT GEANT EN ANTARCTIQUE


Lu sur FACEBOOK de la part de
Charlotte de Noisy:
"j'ai lu tout à l'heure que des paléontologues avaient découvert dans l'antarctique un manchot datant de 34 millions d'années et mesurant 2 mètres de hauteur! Cela m'a fait pensé au premier chapitre de « Troisième Humanité! »
http://www.laffut.fr/decouverte-monde/2012/un-manchot-geant-vieux-de-34-millions-dannees-decouvert.html

 
home

Sortie le 26 septembre 2022
 

Tous les livres...
Thèmes
Agenda
7 au 9 octobre 2022 - Mouans-Sartoux
Rencontre et dédicaces

10 octobre 2022 - Paris
"Voyages intérieurs" au théâtre de la Gaieté Montparnasse à 20h30
Réservations


11 octobre 2022 - Paris
Rencontre et dédicaces à la Librairie Lamartine.
Inscription obligatoire, infos ici


Tout l'album photo...

Vidéos

2022

2021

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007