Le Blog
Bienvenue sur le blog officiel de Bernard Werber
15.03.2020
DONC "TROISIEME HUMANITE" parue en 2012.


un lecteur, Julien Laoche, écrit :

"Julien Laoche
15 h ·
Le visionnaire Werber a encore frappé ! Dans Troisième Humanité - roman publié en 2012 - il y a un chapitre qui décrit la propagation d'un virus mortel de type grippe dont le foyer se situe en Egypte. Ce qui est troublant, c'est que l'enchaînement des événements ressemblent à s'y méprendre à ce qu'il se passe actuellement. Jugez-en plutôt :
Dans le roman : quelques temps avant que l'on prenne conscience de l'épidémie, il y a des tensions internationnales avec l'Iran (et Israël officiellement et l'Arabie Saoudite officieusement) ; le médecin qui découvre le virus (un américain) est empêché par les autorités (américaines) d'en révéler l'existence (le médecin est tué) ; les autorités locales minimisent l'ampleur du phénomène ; les autorités françaises préconisent les protections d'usage (se laver les mains, etc) ; une allocution du Président de la République présente la gravité de la situation et annonce que cela va durer et qu'il faut rester chez soi.
Dans la réalité : tensions internationales avec l'Iran (et les USA) ; un médecin (chinois) donne l'alerte sur les réseaux sociaux sur un dangereux virus apparenté à la grippe se répand dangereusement dans le pays, ce médecin est enlevé par les autorités chinoises rendu coupable de propager des fake news (et mourra plus tard du virus) ; minimisant d'abord l'épidémie, les autorités françaises finissent par préconiser les protections d'usage (se laver les mains, etc) ; le président de la République fait une allocution annonçant des mesures drastiques pour lutter contre la propagation d'une épidémie qui va durer longtemps.
Il y a bien sûr quelques différences et surtout une de taille : le taux de létalité (mortalité) du virus est de 100% dans le roman contre 2 à 3% dans celui de la réalité. Les choses devraient donc mieux se passer que dans le roman.
Pour ma part, je pense que les précaunisations de bases sont suffisantes (se laver régulièrement les mains, éternuer ou tousser dans son coude, se tenir à une distance entre 1 et 3 mètres et, une nouvelle que j'ai appris récemment, boire des boissons chaudes car le virus se loge en premier dans la gorge et il n'aime pas la chaleur).
Voilà, bon courage aux parents, aux malades en quarantaine et surtout aux personnels soignants qui, j'espère, verront la politique gouvernementale évoluer dans le bon sens après la crise. Rien ne sert de paniquer, il suffit de juste de changer un peu ses habitudes en attendant que les beaux jours reviennent. 😉
PS : quelques extraits de Troisième Humanité ci-dessous. Bref, un livre à lire sereinement après la crise du coronavirus."





home

Sortie le 26 septembre 2022
 

Tous les livres...
Thèmes
Agenda
26 septembre 2022 - Paris
"Voyages intérieurs" au théâtre de la Gaieté Montparnasse à 20h30
Réservations


7 au 9 octobre 2022 - Mouans-Sartoux
Rencontre et dédicaces


Tout l'album photo...

Vidéos

2022

2021

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007