Vos autres vies

Et si vous aviez déjà vécu d’autres vies… Dans quelles régions du monde et à quelles époques vous voyez-vous avoir vécu...?

Envoyer
 tri:  plus récents | meilleurspubliés: 6
envoyé par: William

C'est lors d'une séance d'hypnose que l'une des portes s'est ouverte...
"Je perçois alors quelques personnes affairées autour de moi, il faut faire vite, cacher cette femme étrangère car elle détient de précieuses informations. Nous sommes un petit groupe de jeunes hommes à l'époque de la seconde guerre, je suis un jeune français d'à peu près 17 ans.Je découvrirais plus tard que je me prénomme Raphael. Soudain, nous entendons des pas dans la rue, je sors pour jeter un oeil, mon coeur bat la chamade, des hommes arrivent, ce sont eux ! La Milice de Vichy ...
Pas le temps de rentrer prévenir mes camarades que je suis attrapé, roué de coup et jeté dans un panier à salade. Nous ne serons que deux à en réchapper. Plus tard je serai "interrogé" et périrai sous la torture...

Cet épisode qui pourrait paraître traumatisant, mais m'a révélé bien des choses sur ma vie d'aujourd'hui. J'ai peut être une piste sur des maux de têtes soudains (et médicalement inexpliqués) qui ont duré jusqu'à mes 17 ans environs... âge où, sans aucun motif de mode ou de saison j'ai commencé à porter des bêrets, chapeaux années 40 délaissant les casquettes classiques... Aujourd'hui bien commodes pour cacher ma calvitie :P
J'ai toujours aimé le prénom Raphael l'associant à l'héroïsme sans savoir pourquoi, mais encore, j'ai une période favorite de l'histoire de France, qui est... la seconde guerre.
Ce ne sont que des détails me direz vous, des coïncidences même...mais n'est ce pas de cela que notre monde est fait? Des détails peut être fabriqués de toutes pièces par un Inconscient fécond, ou Mémoires résiduelles d'une autre incarnation, j'ai mon avis, mon expérience, ma vérité. L'histoire ne s'arrête pas là mais elle devient personnelle, elle traite de pourquoi et par qui nous avons été "balancés" ce jour là, et de " qui" est cette personne dans ma vie présente... De l'évolution positive de notre relation après cette expérience et bien d'autres détails.

La boîte de Pandore traite à merveille de tout cela, un roman qui est une porte à lui tout seul...
J'ai vécu bien d'autres expériences plus ou moins intéressantes par la régression sous hypnose et je vous invite à être curieux. Ne serait pas amusant d'imaginer qu'en vérité nous ne cessons jamais d'expérimenter, et que si rien est jamais acquis dans la vie, rien est jamais perdu dans l'existence !



envoyé par: pauline

Bonjour, j'ai parlé en fanfare à Mouans Sartoux lors de votre rencontre.
Je ne me suis pas présentée donc me voilà, Pauline Coupé, 24 ans, dans ces phrases.
Le soir, avant de m'endormir, ou au petit matin, quand je suis à peine réveillée je suis dans d'autre corps, et vis des expériences qui n'ont rien à voir avec mon quotidien.

Psychiquement, je suis différente, et le sais depuis 5 ans. J'ai des symptômes, mais malgré les médicaments que je prends (ce n'est pas de la benzopaïne , mais de l'aripiprazole 7.5 mg ; donc pas d'effets sur mes rêves) je conserve ces expériences.
J'en ai trois : un viol, être emmurée vivante dans un pays aride, mourir d'une balle dans le dos en temps de guerre, après avoir vu un père perdre son fils. Je n'arrive pas à sortir de ces soit disant rêves tant que je n'ai pas vécu ce qu'il y avait à vivre.

N'ayant voyagé qu'en Italie, j'ai ressenti et compris dans mon corps ce que c'était de vivre hors de mon petit train train d'européenne. Je sais ce qu'est la peur concrète de mourir, je l'oublie parfois car je suis bien trop sérieuse, m'angoisse de petites choses et ne m'amuse pas assez !
Les gens m'agacent plus facilement aussi : ils ne voit pas la beauté. Ils m'agacent à tel point que je n'ai pas pris la peine de les ménager, en témoignant comme je l'ai fait.

Pour la plupart, le livre que vous avez écrit attise la curiosité comme un conte sans plus. Moi, ça m'a fait du bien : je ne suis pas la seule à avoir ces impressions, belles mais terribles.
Les expériences de vie que j'ai eu ne sont pas toutes profitables.
JE TIENS A DIRE que la vie n'est pas un capital qu'on investit comme un marchand, parfois on la rate (j'ai pu le vivre dans ces rêves) et bien : vivons ce qu'il y de beau à vivre, le reste est vain.






envoyé par: anonyme

Bonjour. Quelques éléments me laissent penser qu'il y a eu des choses avant. Je m'étonnais petite, qu'on me parle au féminin. ... J'avais une peur panique des avions de chasse, et j'étais terrorisée de passer sur un pont. Je pense être morte dans des bombardements...noyée, guillotinée.... Je pense avoir été quelqu'un de très laid très pauvre, rejetée. Je pense avoir été amérindienne, le lien à la nature me touche profondément.
Mon empathie me laisse penser que j'ai connu la souffrance...
J'ai longtemps cru que l'adulte était un état de perfection à atteindre ; d'ailleurs mon père était parfait, jusqu'à ce jour où il a refusé une priorité et qu'on s'est pris une bagnole...
Je me sens multiple, variable...pas à ma place...etc....



envoyé par: Sev

Bonjour, j'ai récemment pris connaissance de qqune de mes vies antérieurs. Je n'ai pas cherché à savoir de mon plein grès, c'est juste arriver comme ca sous forme d'image, ou de sensations physiques. Ces révélations m'ont fait prendre conscience de certains schéma dans ma vie actuelle.
Donc ... Pythie je suis à l'intérieur d'un cercle vêtue d'un habit blanc, mes mains et mes yeux sont levés vers le ciel, je parle, qq hommes ayant un habit religieux sont assis à une table autour de moi en arc de cercle et il note ce que je suis en train de dire. Grèce il semblerait
Puis ... Je vois ma main porté un bol (en terre??) et comme avec un pilon je vois que je suis en train de broyer certaine plantes, je suis ds un espace naturel très préservé. Homme ou femme médecin ?
Puis, je me vois retranscrire les expériences de mon maitre, je suis un homme et j'admire cet autre homme que je trouve malgré tout sévère et un peu fou. Le laboratoire a des fioles très tordus, je n'en ai jamais vu de telle. Ce doit être dans un pays arabe au temps de la découverte de la distillation. Je dirai Constantine. Et l'homme en question est quelqu' un que je connais dans cette vie, un de mes enseignants. Belle retrouvaille karmique...
Puis ...je ne sais pas si cette vie m'appartient ou du au lieu dans le quel je me trouvais mais, religieuse nommé Claire, où je soigne des malades dans un dispensaire à Paris. Il semblerait qu'on est trainé cette femme au sol, elle crit "ne les laisse pas m'enfermez", puis séquestrez on la torture en lui enfonçant un couteau dans le vagin, on lui serre très fort le cou, et il semblerait qu'on lui couse les paupières afin qu'elle ne puissent plus ouvrir les yeux.....
Puis, je sens du feu qui approche de mon cœur, un bucher? pour claire peut être ?

Merci de m'avoir permis à travers vos livre à pousser les limites de ma conscience. You know ...



envoyé par: anonyme

Dans une autre vie , au moyen age, je vivais déjà en Lorraine et j'étais une petite paysanne. La vie était rythmée par le travail aux champs, la garde des vaches, la traite des vaches et les veillées. Ah les veillées que du bonheur. A l'époque on ne lisait pas. D'ailleurs qui savait lire à part les curés et les riches!Lors de ces soirées on écoutait de belles histoires qui nous parlaient du passé, de la vie et surtout des contrées lointaines. Le début des voyages...



envoyé par: anonyme

En Belgique sûrement