Vos rêves

Racontez vos rêves les plus récents, les plus originaux, les plus détaillés, les plus beaux ou bien les plus horribles...

Racontez votre rêve
 tri:  plus récents | populairespubliés: 619
envoyé par: Myliscall

Nuit du 6 au 7 Septembre 2022
Au loin, je vois la jetée du port de Dunkerque qui subit plusieurs explosions. Je suis dans ma maison d'enfance, au sous sol, et pour me protéger j'essaie de fermer les portes en bois du garage. Je n'ai pas le temps que la vague d'un souffle nucléaire arrive sur moi. Tout est détruis autour de moi mais je n'ai rien et là je souleve le toit de ma voiture en l'aggrippant avec les doigts d'une seule main (je suis à l'extérieur de la voiture) et à l'intérieur tout est de braises encore chaudes. Après, je me retrouve un peu plus loin où il n'y a aucun dégât et je cherche l'entrée de la maison où doit se trouver ma maman (décédée depuis plusieurs années). J'ai l'image de l'entrée de la maison que je recherche dans la rue mais je ne la trouve pas, comme si la maison avait été "effacée" du paysage.



envoyé par: Myliscall

Nuit du 4 au 5 Juin 2022
Je dormais allongée sur mon côté gauche et une main sur mon épaule droite essayait de me faire me retourner. Je sentais cette pression sur mon épaule, je résistais. J'essayais même de la faire me lâcher en voulant dégager mon épaule de son emprise. Je savais que j'étais dans un rêve, que je ne risquais rien, mais je ne voulais pas me retourner et être face à cette forme opaque que je voyais à mes côtés. Je ne voulais pas voir son visage si elle en avait un et je pense aussi que je ne voulais pas écouter ce qu'elle avait à me dire. Toutes les images détaillées que je voyais dans ce rêve était mon environnement de l'époque, je voyais parfaitement tous les meubles, les bibilots, les draps, mon corps... En vacances, c'était ma première nuit dans un ancien corps de ferme transformé en gîte... et je voyais cette forme opaque allongée derrière moi.
Cela faisait des années que je n'avais pas fait un rêve où une présence touche mon corps.
A mon réveil, je pense savoir qui était cette personne mais je ne comprennais pas pourquoi elle venait soudainement dans un rêve si réelle. Le 3 juillet cette personne est revenue dans ma vie alors que je pensais l'avoir perdu 6 mois auparavant.



envoyé par: Lara de Montjoie

Bonsoir les rêveurs et rêveuses.
Voici un rêve bien étrange que je vais vous conter.

Je partais acheter des fruits de mer et des légumes dans des hangars où une multitude de choses étaient à vendre. Le premier stand présentait de la viande mais n’en voulant pas j’ai continué. Sur le deuxième stand des fruits de mer un gars qui prenaient l’apéro avec d’autres vendeurs m’a servi . Il a mis un peu de crevettes et des petites grises, puis un sachet de 6 huîtres sauvages mais qui s’ouvraient un peu. Attention les huîtres elles étaient bizarres , elles s’ouvraient comme pour sortir du sachets et partir en voyage. D’ailleurs l’une d’elle est sortie du sachet, est tombé par terre sans que je la retrouve. J’en voulais plus mais il m’a dit non. À terre il y avait des petits poissons ou des coquillages qui étaient tombés et il ne fallait pas les ramasser sous peine de se faire croquer la main. Il m’a montré du mercye c’est comme une huître carré d’apparence que tu peux couper au couteau et dedans il faut manger une chair jaune qui soit disant est un délice. ( j’ai l’impression en écrivant d’avoir vu ce passage à la télé )

J’ai continué ma visite à flânant puis je suis revenu sur mes pas pour reprendre des huîtres sauvages. Il y avait aussi des coquillages dans un sac en tissu , ils étaient ouvert et à l’intérieur comme une moule blanche et une perle de nacre que tu voyais accrochée ( des blanches ou grises de tailles différentes)
J’ai cherché le prix mais il n’y en avait pas.
J’avais très envie d’avoir une perle c’était si beau mais j’ai repris des huîtres et balancé une crevettes sur l’étalage qui ne me plaisait pas.
Puis je suis revenu sur les pas et les gars étaient toujours attablés à l’apéro.
Je voulais de la morue mais c’était rangé.
Je suis donc sorti du hangar. C’était la cohue, les employés fermaient les boutiques /hangars et un homme disaient aux gens de payés leurs courses sinon ils subiraient comme un sort pour les payer.
J’avais envie de partir mais je suis revenue dans le hangar. L’ambiance avait changé. Je pouvais sentir une ambiance mystérieuse et les objets et produits étaient différents , j’ai vu qu’ils vendaient des grenouilles, et d’autres choses comme des monstres c’était bizarre. (Genre des bestioles comme dans les seigneurs des anneaux .)
Un homme qui attendait a acheté comme un début d’iguane c’était un morceau vivant mais pas entier après j’ai vu des trucs chelous.
En arrivant en caisse la fille m’a dit que ma commande était arrivé
Il s’agissait d’une tête de jeune fille vivante comme une tête à coiffée. Elle me souriait et était très jolie, elle était brune et la peau mate (genre indienne d’Amérique) mais j’étais très mal à l’aise j’ai dit : « je ne pensais pas que ça ressemblais à cela et je me posais la question de comment mon mari verrais ça et les gars et puis je ne savais pas s’il fallait la nourrir…  » c’est comme ci je l’avais commandé pour qu’elle m’aide dans la vie. Elle avait une fonction de conseil et de clairvoyance
À côté il y en avait une autre c’était une grande poupée moins jolie mais de peau mate qui bougeait peu .
La vendeuse m’a dit que je devais payer 170 euros.
Je doutais beaucoup alors j’ai dis que je n’en voulais pas mais alors j’avais des arrhes perdus à donner et cela s’élevait à 75 euros. Elle m’a demandée si cela m’allait j’ai dit non. Elle a été surprise et moi aussi qui ne marchande jamais.
Une autre femme derrière elle m’a dit qu’il fallait se méfier car ces deux choses était lié à la magie mais je pense que c’était pas la blanche.
J’étais dans un endroit très pesant.
J’ai payé sans prendre de poupée .
C’était comme un bazar du bizarre ou tu trouves toutes sortes de choses pour faire des potions ou des sortilèges.
Je voulais déguerpir au plus vite.

Rêveusement , Lara de Montjoie



envoyé par: Viviane Moreau - Bruxelles

30 mai 2022.
Bonjour ou bonsoir à tous les rêveurs !

Comme souvent, il faut arriver à décrypter ses rêves mais celui-ci reste dans ma mémoire sans que je le comprenne. Voilà de quoi il s'agit :

"Je me vois courir dans une rue située non loin de chez moi. (Depuis de très longues années, il y a là une maison aux volets verts clos - c'était une mercerie où la petite dame âgée y était morte assassinée) donc, j'entre dans cette maison. Je ne vois que du délabrement. Alors, par un escalier vermoulu, je monte à l'étage.
Là c'est moins dégueu. mais très triste. Je monte encore et...en-haut au milieu des briques du mur du fond, je découvre un passage vers l'extérieur.
Je m'y engage et j'abouti dans une rue baignée de soleil et pleine de fleurs et de verdure. C'est très beau ! Je reviens sur mes pas. Je retourne au dernier étage de la maison où tout est resté identique. Donc, pour finir, je rejoins l'environnement positif qui, je le sens, m'attend"
Etrange n'est-ce pas ?

Amitiés, Viviane Moreau de Bruxelles.



envoyé par: anonyme

J'étais chez moi. Un fête était en cours. Une amie d'enfance de ma sœur que je n'ai plus revue arrivait par surprise. C'était une femme rayonnante et très belle. Je l'accueillant en prévenant ma sœur de sa présence. Puis je me trouvais avec une autre personne près d'une clôture en mauvais état en train de parler des voisins qui étaient des criminels. Mais je me suis aperçue que 2 d'entrée eux, un africain et un homme âgé, nous espionnaient par les trous de la clôture. J'ai commencé à avoir peur.
Un peu après, ces voisins ont lancé des cailloux dans ma tasse de café depuis leur terrain, puis ils nous ont aspergés d'eau.
Puis nous nous sommes retrouvés dans la rue, les voisins et les gens de la fête chez moi. L'ambiance était tendue, mais je me disais que si j'arrivais à empêcher les voisins d'entrer chez moi il ne se passerait rien de grave.
Mais ils sont entrés et un homme jeune qui devait être le fils du vieux voisin a sorti un couteau de boucher, et je me suis réveillée en panique.



envoyé par: CDKhaos

À mon tour! Dans la nuit du 24-25-22, je rêvais que je voyageais dans le temps mais par mon esprit. Je me retrouvais dans un corps dans une époque ancienne, puis je revenais dans mon corps actuel, puis je retournais dans un autre corps d'un autre époque et je revenais dans mon corps actuel, 3 ou 4 fois... Bon je ne l'ai pas noté au réveil alors c'est bref.

Dans la nuit du 26, je me souviens des dernières images de mon rêve avant mon réveil. Devant moi il y avait une feuille blanche avec inscrit dessus: 6²
6⁶
En expliquant quelque chose à mon fils de 9 ans.
Quand mon conjoint ma touché l'épaule pour me réveiller, j'ai entendu dans ma conscience comme au loin: Hopono..no. Puis, j'ai ouvert les yeux.

Plus tard dans la matinée, j'ai décidé d'aller taper cela sur google et je découvre le Ho'ponopono, dont j'ignorais l'existence et dont la philosophie traditionnelle ancienne m'interpelle et me plait beaucoup :) Belle découverte!

Ce matin, à mon réveil je me souviens du nom de Bernard de Montréal et Daniel Kemp, puis je voyais sur l'écran d'un ordinateur dans la barre de recherche: C auto-acupunctant.
Mais quoi je ne sais pas! Drôle de phrase haha.

P.S. ravie de venir pour la première fois sur le partage de rêve... j'étais entrain de faire visiter le site web à mon garçon de 9 ans, je n'avais jamais prise la peine de venir ici.



envoyé par: Karine Kolibri

Bonjour.
J'ai la chance de me souvenir de mes rêves, et j'ai compris qu'ils me permettaient de recevoir de superbes messages!
Voici un exemple, avec la vache...
Depuis petite, il est un rêve qui revient régulièrement... je suis terrorisée par les vaches (alors que dans ma vie courante cela ne va pas jusque là, juste je me méfie de leur réaction:). Je me retrouve dans un champ et je fait très attention de me trouver très proche d'une clôture pour pouvoir échapper aux vaches si elles se mettaient à me courir après, ou alors je me fais poursuivre par des vaches, je grimpe sur des murs, je m'enfuis...etc... des dizaines de rêves en ce sens...
Et puis, un jour, après avoir commencé mon chemin sur mon propre développement personnel, un changement dans ce type de rêve est arrivé. Je suis de nouveau dans un champ, entourée de vaches qui commencent à me regarder, puis j'entends une voix qui me dit "Tu n'as pas à avoir peur des vaches, car tu es une vache!" et effectivement, je me regarde et je me rend compte que je suis à la fois humaine et vache (c'est fabuleux les rêves, on peut être plein de choses à la fois!), alors je me détends, je n'ai plus peur des autres vaches, qui me couraient après, elles se sont arrêtées, et me regardent sans vraiment prêter attention à moi.
Je n'avais jusque là pas regardé la symbolique de la vache... je m'y suis penchée après ce rêve, duquel je suis ressortie avec une énergie marquante et particulière. La vache représente le monde de l'invisible, les esprits, les entités etc... il est vrai qu'avant mes expériences en lien avec l'invisible, je ne savais pas trop quel crédit accorder à ce monde inconnu mais je m'en méfiais, les histoires de fantômes, d'esprits malveillants, de bas astral me faisaient peur. Dans le fait de me dire que je suis une vache, le message était de me faire prendre conscience que je ne suis pas seulement un humain, mais je suis une partie de ce monde invisible, je suis venue m'incarner dans la matière . Je n'ai pas à avoir peur de ce monde puisque j'en fais également parti. Magnifique message qui m'a apaisé de ce côté, ce rêve me permet d'avancer plus sereinement dans mes expériences.
Et depuis, plus un rêve de vaches qui me poursuivent, le message est enfin passé, la compréhension est faite.
Merci! :)



envoyé par: saolim

J’ai fait un rêve hier où je devais prendre la route à pied et il y avait un troupeau de moutons qui passait en travers la route, bloquant le chemin. Les chiens bergers qui protégeaient le troupeau étaient énormes et très agressifs. Du coup je devais attendre, parce que les chiens ne permettaient pas qu’on approche. Un des chiens s’est approché de moi et sa tête était vraiment démoniaque. J’avais une sacoche et je l’ai utilisée comme bouclier quand le chien s’est approché et il a juste donné un coup de patte sur la sacoche, s’est reculé et ensuite un second coup de patte. Il aurait pu me tuer, mais il m’a, semble-t-il juste fait comprendre que je ne devais pas m’approcher des moutons. C’était assez troublant comme rêve. Je crois qu’on vit une époque très spéciale et je me réjouis de voir la suite.



envoyé par: QI

Bonjour !
J'ai déjà fait un rêve qui n'avait pas réellement de "consistance", si on peut le dire ainsi. C'étaient juste un défilé constant d'images. Des gens que j'aime comme mon petit ami, ma petite soeur, des profs. Et c'était hyper éclairé, c'est comme si je regardais dans le ciel pendant que se succédaient les images. Mais, aussi incroyable pour moi que ça put être, je sentais que ça me faisait du bien, dans mon rêve. Cette impression de sensation en plein rêve était toute nouvelle et très frappante.
Ce fut tellement stimulant que lorsque je me suis réveillée, j'ai écrit un texte que je garde jusqu'à aujourd'hui, et qui exprime, je trouve, des tas de pensées positives qui me remontent toujours le moral !



envoyé par: Viviane Moreau - Bruxelles

Bonjour !

Je voudrais répondre à Laurette - narcoleptique qui "lévite dans ses rêves.

Durant des années, j'ai fais des rêves où je "volais". Pour prendre mon envol, il fallait que je tape plusieurs fois mes pieds sur le sol. Plus tard, j'ai compris que c'était parce que je désirais me dépasser. C'est-à-dire aller vers la spiritualité. Ce qui ne signifie pas nécessairement, se tourner vers la religion mais plutôt permettre à nos capacités supra-normales de s'épanouir et cela malgré un environnement souvent hostile. Dans vos rêves, du fait que vous vous arrêtez au plafond, je pense que quelque chose vous empêche d'aller plus haut; plus loin dans la recherche, peut-être inconsciente, de votre épanouissement, de votre libération. Si vous ne me croyez pas, je vous donne un petit conseil : avant de vous endormir, demandez à votre inconscient (ou votre ange gardien ou quelqu'un que vous aimez et qui est de "l'autre côté) de venir vous aider.
Cela a bien fonctionné pour moi. J'espère vous avoir un peu aidée et je vous souhaites plein de futurs beaux rêves. Amitié, Viviane Moreau de Bruxelles 7 mars 2022



envoyé par: Viviane Moreau - Bruxelles

Bonsoir à toutes et à tous !
Durant la nuit passée (du 6 au 7 mars 2022) j'ai rêvé que je me promenais quelque part dans la campagne quand le ciel a commencé à se couvrir de gros nuages noirs. Un orage se préparait. Les nuages roulaient dans le ciel. De très nombreux éclairs ont déchiré les nuées, immédiatement suivis par des bruits de tonnerre. Mais...la pluie ne tombait pas. Je m'attendais à voir un cyclone quand tout cela s'est encore rapproché de moi et du sol. J'ai mis mes mains sur mes oreilles car, le bruit devenait assourdissant. Alors, tout à coup, dans le ciel, à ma gauche, au milieu des nuages, deux visages menaçants sont apparus, un grand et un plus petit. Ils étaient, eux-mêmes, formé dans les nuages. C'est difficile à expliquer mais c'était comme s'ils étaient la méchanceté personnifiée. J'avais très peur mais progressivement, les visages se sont lentement dilués dans la masse des nuages où il y est resté, encore un moment, une sorte de visages d'hommes morts.

Je ne sais pas si cela a un rapport, mais depuis une semaine, la Russie agresse l'Ukraine et...cerise sur la gâteau, même si on ne veut pas y croire, tous les gens autour de moi, craignent le nucléaire.

A bientôt, amitiés, Viviane Moreau de Bruxelles.



envoyé par: K.T

J’ai rêvé que je me trouvais dans une prison mixte, ou les hommes et les femmes étaient simplement séparés par un mur épais sur lequel on pouvait voir une porte massive avec une petite fenêtre à barreaux. Le calme régnait du côté des femmes, elles s’entraîdaient, prenaient soin les unes des autres et discutaient beaucoup. De l’autre côté du mur il semblait régner une atmosphère de chaos. Il ne parvenait de cet endroit que des cris et des bruits de choses renversées. Personne n’osait s’approcher de ce mur, encore moins de la porte. Je m’y risquais.. Un homme se jetta sur moi et tenta de me blesser avec un couteau à travers les barreaux de la porte. A la suite de cette rencontre, et certainement pour pallier au stress généré j’entrepris de mettre de l’ordre et de décorer la petite cellule partagée que j’occupais. Il me fallait trouver des éléments pour embellir ce lieu. Aidée par les autres femmes, je réussi donc à m’échapper de la prison pour me retrouver sur le quai d’une gare. Ce lieu avait l’air d’être la solution que j’attendais mais rien n’arrivait, il ne se passait rien. Il me fallait attendre pourtant. Après une longue attente j’entendis enfin le bruit d’un train qui roulait . C’était un vieux train à vapeur noir d’où s’échappait une colonne de fumée. Le train a à peine ralenti à l’approche du quai, il ne s’est pas arrêté. Quand il fut arrivé à mon niveau, je pu voir le chauffeur qui alimentait le foyer. Il a semblé me reconnaître, à cessé son activité et à lancé à mes pieds un lourd objet enveloppé dans du papier brun. Puis le train s’est finalement éloigné, et je suis restée sur ce quai avec le sentiment d’avoir vécu quelque chose d’important sans en comprendre réellement le sens. Quelques instants plus tard j’ai réalisé que le paquet se trouvait toujours à mes pieds, je l’ai ouvert. Il s’agissait d’un énorme tapis au style oriental. J’ai pris ce tapis sur mon épaule et je l’ai offert a l’homme qui avait tenté de m’agresser et qui se trouvait dans ma cellule à mon retour.



envoyé par: Viviane Moreau - Bruxelles

10/01/2022 - Coucou ! Je viens de me souvenir d'un rêve qui m'avait drôlement frappé !

Une semaine auparavant, j'avais été choquée par un drame. Ma marraine Jacqueline et mon oncle Franz (âgés d'une cinquantaine d'années) étaient décédés dans un accident de voiture.

Donc, j'ai rêvé que je me trouvais debout devant la maison de mes parents. C'était le soir et du bas de la rue, tous les deux, la main dans la main, beaux et souriants ils ont remonté la rue. Lorsqu'ils se sont arrêtés devant moi, ils m'ont dit : "Ne t'en fais pas, tout va bien, nous sommes heureux".

Le lendemain, mon chagrin envolé, j'ai pensé qu'à travers mon rêve, ils avaient voulu me réconforter.

A tous ceux qui liront ceci, je souhaite une nouvelle année pleine de rêves agréables et...sans covid !!!!!!!



envoyé par: Cocodor

Bonjour,

Hier encore, rêve lucide entrecoupé d'une quinzaine de faux réveils.
Je rêve que je suis dans la salle à manger, mais très vite, un "indice" me prouve que je suis en train de rêver. JE n'aime pas ça, je veux me réveiller. Je lutte pour cela. Ca y est, je me réveille. Je me lève, mais là encore, je m'aperçois que je rêve encore. Et ainsi de suite pendant des dizaines de fois. Je ne peux pas profiter de ce rêve lucide car je me sens prisonnière, etouffée. Sensation de claustrophobie.
Il m'est arrivé d'avoir peur de m'endormir à cause de cela. Parfois je m'ennuie dans mon rêve éveillée, je voudrais juste me réveiller.
Et quand je me réveille, enfin, je suis vraiment très mal, et épuisée.
J'en arrive à avoir peur de devenir folle car peur de ne plus faire la différence entre rêve et réalité.
Suis-je la seule ? quelqu'un peut-il m'aider ? Existe t-il des "scientifiques" qui pourraient expliquer le pourquoi de ces rêves ?



envoyé par: anonyme

Bonsoir,

C'est un rêve récent (décembre 2021):
Je m'aperçois que dans ma maison vit une famille de rats: une raté avec ses petits. Ils sont beaux, bien propres et bien nourris: pas effrayants du tout. Et tout à coup je vois que dans cette famille de rats, il y a un petit dragon bleu. Les petits rats n'ont pas l'air de l'apprécier et ne cessent de l'embêter, le provoquer, voire le mettre en danger. Mais la rate intervient toujours pour le sauver des petits rats et elle réprimande ses petits tout en prenant toujours bien soin d'eux.
Je pense :"N'est-ce pas admirable cette mère qui prend la défense de ce petit dragon qui n'est même pas son enfant sans cesser de s'occuper de ses petits à elle ?

Mon interprétation :
Les rats représentent des forces vitales instinctives qui agissent souterrainement. Normalement on ne les voit pas mais ils sont là. Le petit dragon bleu symbolise l'intelligence et la sagesse.
Les petits rats ne le comprennent pas et le harcèlent mais leur mère le protège : je me sens en position de faiblesse et sens des forces instinctives qui s'opposent à l'épanouissement de mes meilleures compétences et à mes projets. Mais une force souterraine plus grande en viendra à bout sans nuire aux forces vitales représentées par les petits rats. Tout ça ce passe dans ma maison, c'est à dire en moi, dans mon monde intérieur.



envoyé par: anonyme

Du 05/11/21 au 06/11/21: je suis en compagnie de mes parents et d'un jeune couple que je ne parviens pas à reconnaitre dans mon rêve. Nous sommes assis dans un champs et nous apercevons, moi et mon père, une personne dans un bois, non loin de nous, en train de tamiser de la terre (peut être du sable (je n'en suis pas certain). Par la suite je me vois prendre l'avion, un petit bimoteurs, avec ce couple, et une fois dans l'avion je ne peux me rendre à ma place car une femme encombre le passage et ne fait aucun effort pour se déplacer un peu, alors je la toise méchamment. Je parviens, tant bien que mal à accéder à ma place. Là, l'homme de ce couple m'explique, d'un ton plutôt moqueur, qu'un jour lors d'un voyage, les personnes étaient affolées car l'avion est passé dans ce qu'on appelle un trou d'air. Plus tard, je me vois visiter ma commune avec ce jeune homme, en lui expliquant que, adolescent, je venais dans le bourg de cette commune pêcher dans l'Indre quasiment tous les jours de l'été. Je me réveille et, là aussi, je me demande pourquoi dans certains rêves les scènes n'ont parfois aucun liens et le déroulement n'a pas de logique.

olivier



envoyé par: anonyme

Du 28 au 29/10/21: Je suis assis à une terrasse de café le long d'un boulevard et soudain, j'aperçois une femme qui traverse ce boulevard en titubant. Je me précipite vers elle et me rends compte que celle-ci est une amie que j'ai connue lors de mon adolescence et dont je suis tombée amoureux. Lorsque j'arrive à sa hauteur, elle me reconnaît vaguement et me dit qu'elle a consommé de l'alcool et de la drogue en grande quantité, alors que cela ne l'a jamais attirée. Moi même, Je suis tellement surpris que je ne peux m'empêcher de crier "pas toi non pas toi". Je la conduit à l'arrière de mon véhicule afin qu'elle soit un peu plus en sécurité, et je crie à nouveau, tout en pleurant, "pas toi, ce n'est pas possible, pas toi". Je me réveille. ( j'aimerais tant comprendre la définition de certains rêves.)

olivier



envoyé par: David

Rêve du mardi 24 mai 1994.

J’ai rêvé que moi et d’autres personnes, dans mon rêve, étions sur une plage de galets. Je marchais en premier, derrière il y avait un homme qui était mon meilleur ami et plus loin devant à droite je vois la Tour Eiffel, suivant le chemin de galets j’aperçois à droite et un peu à gauche des fausses où des hommes et des femmes fouillèrent ou remuèrent les cailloux pour trouver quelque chose. Un peu plus loin à droite je vois une série de colonnes vierges, et d’autres aussi sur elles qui cherchaient, mais plus loin devant il y avait aussi une série de colonnes toutes vierges sauf une qui était remplie de signes bizarre (un cercle avec un point à l’intérieur, un carré avec une petite diagonal en bas à droite se dirigeant vers l’extérieur et un carré avec une barre perpendiculaire placé au milieu en bas du carré dont sur celle-ci est placé une petite barre parallèle au coté du bas du carré et un peu en bas une plus grande barre parallèle à la petite et au bas du carré).
J’ai pu les voir car le ciel était superbement bleu, et ce sont ces signes qui m’attiraient puis je voulais monter sur la colonne. Quand soudain le vent se mit à souffler, mon meilleur ami me dit : “Arrêtes ! Reviens ! N’y va pas !
- Non ! J’irai !”
J’ai beau marché mais la colonne restait au même endroit. Puis une grosse vague de plus de vingt mètres de haut et d’un kilomètre de largeur allait s’abattre sur moi, mais je n’avais pas peur...

Rêve tiré de mon carnet que je tenais à l'époque.



envoyé par: olivier France (pour les 3 rêves)

Je ne me souviens pas du tout de la date précise de mon rêve qui suit. je tombe d'une falaise, et j'ai vraiment eu le sentiment de sortir de mon corps et de passer vers la mort. Ce rêve est pour moi, celui qui m'a le plus marqué. J'ai fortement ressenti cet effet de passer de l'autre coté (si vous voyez ce que je veux dire). D'ailleurs, dans ce rêve, je me suis forcé à me réveiller. ouah!!. olivier



envoyé par: nte

Troisième et dernier rêve de la nuit du 15 au 16/09/21, Bernard que je connais là aussi, ,depuis mon enfance, s'arrête près de moi avec son véhicule et me propose un emploi dans le même domaine d'activité que lui. Il insiste sur le fait que je dois me décider rapidement, sachant que je suis demandeur d'emploi à ce moment précis. Je lui répond que c'est une offre, bien évidement intéressante, mais je ne complète pas ma réponse.
Je me réveille.