Bernard Werber

Biographie
 
1961 Janvier - Conception. Mon père revenait d'un voyage à Andorre. Ma mère l'attendait avec impatience.
 
Juillet - Souvenirs plutôt flous de ma vie juste avant ma naissance. Rien qu'une impression d'une couleur orange foncé et de bruits graves, sans doute les battements de coeur et le système digestif de ma mère. Ma mère étant pianiste et restant à la maison, j'entends souvent, atténués à cause de la paroi du ventre, des gammes et des morceaux de musique classique. Surtout Chopin et Debussy.
 
Septembre - Bon, là faut y aller. Naissance à Toulouse. 3,4 kg.
 
1962 - 1967 Goût prononcé pour le dessin. Un professeur pense que puisqu'il  est évident que je serai dessinateur professionnel,  mieux vaut m'encourager à développer ce talent particulier plutôt que de me disperser. Du coup je prends du retard dans les autres domaines...
 

 

 

1968 Ecriture de ma première nouvelle élaborée pour une rédaction sur sujet libre. Elle s'intitule "Les aventures d'une puce". L'escalade d'un humain du point de vue d'une puce qui partant des pieds remonte jusqu'au crâne, en passant sous le pantalon, sous le slip, sous la chemise...
 
1969 Deuxième nouvelle construite: "Le château magique". Le mystère d'un château qui mange ses visiteurs. 3 pages.
 
1970 Troisième nouvelle construite: "Les enquêtes de Taupin". premier travail sur le principe du meurtre en huis clos (d'autres suivront). La règle du jeu étant de rendre le crime impossible et de trouver malgré tout une solution logique acceptable. Influence Edgar Allan Poe. 8 pages.
 
1971 Quatrième nouvelle: "La chasse en brousse vue par le lion" et... sa fin en carpette. 4 pages. Dans cette nouvelle ce qui m'intéressait était de créer de l'humour par le changement de point de vue.
 

 

 

1978 Monte un journal de Lycée :  "EUPHORIE". Pour le réaliser  je me retrouve à apprendre la  parfumerie (Le parfumeur toulousain Henri Berdoues me sert de professeur), la pratique de l'imprimerie offset, la dactylographie. Le journal contient 30% de textes sur la vie dans le lycée et à  70% de bandes dessinées. Les bandes dessinées d'EUPHORIE avaient une particularité: elles se lisaient avec des parfums créés spécialement avec une orgue à parfum pour mieux évoquer l'ambiance de l'histoire (on appelait cela la Bandessino-musicale car était aussi indiqué la musique à écouter pour bien capter les trois sens, oeil, nez, oreille. Pour les parfums nous joignons à l'interieur même du journal une languette imprégnée de très peu d'essence pure). J'écris les scénarios et  Fabrice Coget les illustre.
 

 

 
 
 
 
 

Après le bac, commence l'écriture des "Fourmis" (d'après un scénario de 7 pages pour faire une bd avec Fabrice Coget). Après avoir écrit une version assez naïve où les fourmis vivent dans du papier aluminium et où la reine entretient des projets de réformes de la mentalité fourmi, je me rend compte des possibilités incroyables de ce sujet bizarre si l'on s'en tient aux vrais comportements des vraies fourmis. "Plus c'est vrai plus c'est magique". Dès lors je décide d'en faire un gros bouquin. Peut-être de plus de 200 pages. Je m'impose une discipline: 4 heures d'écriture tous les matins (de 8h30 à 12h30) quoi qu'il arrive, que ce soit en période de vacances ou pas.

A gauche, le premier manuscrit de l'ESRA, l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu, le livre dans le livre des Fourmis.
 

1979 Etudes de droit à Toulouse. Poursuit la publication d' "Euphorie" avec l'aide de Fabrice Coget, mais aussi du dessinateur toulousain Michel Dezerald.  Rate l'examen de première année de droit. Découverte du cycle de "Dune" de Franck Herbert (c'est la révélation de la possibilité de construire un roman comme un jeu. "Dune" serait construit comme un tarot). Je commence à dessiner des architectures de romans. Cela donne des diagrammes géométriques remplis de numéros et de flèches.

1980 Etudes de criminologie à l'Institut de Criminologie de Toulouse  (on y apprend notamment comment analyser un cheveu ou une douille de revolver). Fréquente assidûment le Tribunal de Grande Instance et la Cour d'Assises de Toulouse pour trouver des thèmes de polar pour mes nouvelles. Deuxième première année de droit. Monte une troupe de théâtre, le STAC, à Toulouse qui met en scène une pièce d'Hitchcock (la troupe ne parviendra jamais à mettre sur pied le moindre spectacle). Réussit le passage en deuxième année de droit. Traversée des USA de New-York à L. A. (puis grande boucle par Houston et Memphis) en stop avec un copain. Dès notre arrivée à New-York, nous nous faisons détrousser par des joueurs de bonneteau, ce qui nous oblige à tenir nos deux mois de voyage avec 2 000 F.

1982 Je "monte" à Paris pour suivre des études de journalisme à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris. Découverte de Philip K Dick (Nouveau grand choc littéraire). Philip K Dick éclipse d'un coup toutes mes références littéraires précédentes. Asimov m'avait montré l'intelligence dans la SF, Herbert la mystique, Dick... la folie. Et avec la folie il surpasse les deux précédents. Le seul autre auteur qui me passionne à l'époque c'est Flaubert avec Salâmmbo. Parce que là justement c'est très travaillé et c'est vraiment cinématographique. (Quoi que un peu trop violent). Continue de bosser 4h tous les matins sur mon manuscrit des "Fourmis".
 

 

 
au Centre Ecotrope de Lamto

1983 Mars - Prix de la Fondation News du meilleur jeune reporter qui m'octroie une bourse pour un reportage en Afrique (au Centre Ecotrope de Lamto) en Côte d'Ivoire pour suivre les fourmis Magnans. Avec le professeur Leroux, nous suivons d'immenses colonies de fourmis en migration qui dévorent tout sur leur passage.

[photo : au Centre Ecotrope de Lamto en Côte d'Ivoire - cliquez sur la vignette pour visualiser la photo en taille réelle]
 
1983 Juillet - Journaliste localier à Cambrai (rubriques : chiens écrasés, suicides, météo, mariages, réparation de clochers). Apprentissage de la photographie noir et blanc.
 

 

 
Toujours Bernard Werber

[Bon à l'époque j'avais cette tête là - comme on peut le voir j'avais encore des cheveux...]
 
 
1983 Octobre. Journaliste  pigiste à l'"Evenement du Jeudi", "le Point", "Ca m'intéresse", "Libé", "Le Nouvel Observateur".
 
1983-1990 Journaliste scientifique régulier au "Nouvel Observateur" pendant 7 ans. Articles sur tous les sujets scientifiques: de la conquête de l'espace, à la médecine en passant par l'intelligence artificielle ou la sociologie. Sélectionné en 1990 en finale prix Mumm du meilleur article de l'année pour un reportage sur "Singapour, la ville ordinateur".
 

1990 Chômage. Profite du temps libre pour apprendre le métier de scénariste de cinéma à l'INA. 

1991 Mars - Publication des "Fourmis" chez Albin Michel. Depuis le temps que j'attendais ça. Grand bouleversement dans ma vie...

1992 Publication du "Jour des fourmis". Je n'avais pas prévu de faire une suite, mais j'étais énervé que l'on me fasse passer pour un spécialiste des fourmis. Mon propos était de parler de l'humanité et non des insectes. Donc j'utilise la même vitrine pour tenir un discours totalement différent. Dans le "Jour des fourmis" j'appuie à fond sur l'aspect polar et réflexion philosophique.  En plus des 4 heures d'écriture matinale de 8h30 à 12h30,  j'ajoute 1 h d'écriture de nouvelles de 18h à 19h. Avec pour principe un début, un milieu et une fin inattendue. J'utilise pour cela des structures assez proches des  blagues ou des tours de magie. Une règle, ne pas laisser de début de nouvelle en chantier. Il faut tout boucler en une heure même si je ne trouve pas la chute, je prends vite la première idée qui me vient.

1993 Publication de "L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu", a partir de mes petites notes sur tout ce que je découvre de marrants ou de bizarres.

1994 Publication des "Thanatonautes". Le thème en est la conquête du paradis par des nouveaux aventuriers explorateurs, les thanatonautes (j'invente le mot à partir de deux racines grecques, "thanatos" le dieu de la mort et "nautis" explorateur). J'étudie pour écrire ce livre les religions, les mythologies, les rites primitifs des tribus d'Australie et d'Amérique,  le livre des morts tibétains et le livre des morts égyptiens. J'essais de trouver les points communs entre tous ces textes sacrés. Puis une fois que j'ai digéré ces connaissances, je mets tout cela en  scène afin que le lecteur vive en direct à la première personne du singulier et au présent ce qui pourrait être sa propre découverte du paradis.
 

 

 

1995 J'écris "La révolution des fourmis". Dans la "La révolution des fourmis" je recherche une méthode pratique pour réussir une révolution douce non violente, sans effet spectaculaire, pour changer les mentalités et sortir du système des castes qui je crois sclérose la société française moderne. Internet me semble l'outil pour y parvenir. Je mets au point le concept de VMV (recherche de la voie de moindre violence) et d'Arbre des futurs (système permettant de voir tous les futurs possible sur un grand diagramme). Plus le concept de "Infra-world",  le jeu où les pièces sont tellement intelligentes qu'elles sont prêtes à recevoir le don du libre arbitre.

1997 Publication du "Livre du voyage" après des recherches sur la psychanalyse, et l'auto hypnose. Le livre du voyage est là encore une expérience étant donné qu'il utilise une structure à la "Petit prince" de Saint Exupéry, mais au lieu de mettre en scène un personnage fictif,  je place directement  le lecteur au centre du récit.
 
1998 Sortie du "Père de nos Pères". Après les fourmis, les thanas et le livre du voyage, j'arrête les expériences nouvelles pour retomber sur quelque chose de plus classique. Un: "le Père de nos pères" est un polar, avec une structure de polar: un crime, une enquête, des suspects, une surprise finale inattendue. Deux: "le Père de nos pères" est basé sur des informations scientifiques toutes récentes et peu connues dans le domaine de la paléontologie, de la génétique et de la médecine.
 
 

 
 
Bernard Werber

1999 Sortie de la bd EXIT, en fait un système d'aventures écrit à l'origine pour une série TV. Une jeune fille s'inscrit sur internet dans un club qui aide les gens à se suicider en les faisant s'assassiner entre eux. Préparation du jeu des "Fourmis" chez Microïds. Ecriture du scénario et Réalisation du film (court métrage) la "Reine de Nacre", l'histoire d'une série de crimes étranges qui ne deviennent compréhensibles qu'une fois qu'on sait qu'ils participent à une sorte de partie d'échec géante. Le cavalier noir est un vrai cavalier à cheval qui galope dans le désert, épée dressée. Le fou blanc galope en diagonale avec sa camisole et son entonnoir sur la tête, etc....
 
2000 1er Avril - Termine après 2 ans de travail "L'Empire des Anges" (en fait la suite des Thanatonautes, mais qui peut se lire indépendamment). On y retrouve Raoul et Michael mais cette fois  ils sont des anges et ils tentent d'aider les hommes à devenir vraiment humains... L'idée de l'Empire des anges est de réfléchir sur les points de vues "exotiques". Changer de point de vue pour observer l'humanité. Les fourmis donnaient le point de vue des fourmis, donc de l'infiniment bas. Dans l'Empire des anges, on dispose du point de vue des anges, donc de l'infiniment haut.
 
2001 Octobre 2001. Sortie de "L'Ultime Secret". J'ai écrit ce livre d'après une véritable découverte qui me semble majeure. Celle du centre du plaisir dans le cerveau.

Nota 1: Six mois après la publication de mon livre de véritables expériences seront effectuées sur le cerveau des rats exactement comme dans mon livre.
Nota 2 : en septembre 2001, un boeing s'écrase sur un building comme au début de l'empire des anges publié en Avril 2000.
Nota 3 : on vient de découvrir un lien génétique avec le porc exactement comme dans mon livre Le père de nos pères. J'en ai marre d'être copié. Non, je blague.
 

 
 

2002 Réunion des meilleures nouvelles pour le projet de livre "L'arbre des possibles". Publication en octobre. Pour la quatrième  fois le livre arrive au sommet des listes de best sellers dès sa sortie ("Le Père de nos Pères", "L'Empire des anges", "L'Ultime Secret", avaient déjà connu cet honneur grâce à vous).

En marge de mon activité littéraire proprement dite, je propose la création d'une association pour prévoir les scénarios de futurs possibles d'après une nouvelle "L'arbre des possibles" (vous pouvez voir le principe de  l'association sur le site).

En chantier:écriture de mon gros projet "Le Royaume des Dieux". Au programme toute l'histoire de l'humanité plus la visite de l'Olympe et de ses dieux.

2003 Sortie du livre "Nos amis les Humains" et réalisation d'un court-metrage sur le thème des humains vus par les extra-terrestres.

2004 Adaptation de "Nos amis les Humains" au théatre.
Sortie du premier volume de "Nous les Dieux".

2005 Sortie du livre "Le Souffle des Dieux" (suite de "Nous les Dieux"), de la BD "Les enfants d'Eve" avec le dessinateur Eric Puech, et réalisation d'un long-metrage, "Nos amis les Terriens", produit par Claude Lelouch.
 
 

 
 

2006 Montage du film «Nos Amis les Terriens ». Le montage est le moment le plus jouissif du film car il ressemble beaucoup à l'écriture, la musique ajoute une dimension émotionnelle que j'ai toujours recherché à ajouter dans les romans.

Alex Jaffray et Loic Etienne font un travail remarquable sur la musique du film.

Premier voyage a Moscou et découverte du public russe.

En demandant à mon éditeur mes ventes en Russie, il me dit 5000 et quand j'arrive là-bas mon éditeur russe m'annonce qu'on a passé la barre des 2 millions d'exemplaires avec l'Empire des Anges et il m'offre une plaque de cuivre pour commémorer cet événement. Comme quoi cela vaut le coup d'aller sur place pour présenter son travail.

Octobre: Sortie du livre "Le Papillon des Etoiles". L'idée est de proposer une sorte d'Arche de Noé moderne a un moment ou tous les écolos nous disent que de toute façon nous sommes foutus. L'humanité a toujours fonctionné en cherchant des sorties de secours. En voilà une, un vaisseau spatial géant propulsé par la lumière. Tout tient dans cette histoire à la grande surprise finale dans les trois dernières pages. Cela fonctionne comme un tour de magie.

Décembre: je découvre au Mexique, à Tulum, l'histoire de la civlisation Maya. C'étaient des gens extraordinaires. Rien à voir avec la vision noire du film Apocalypto. Tulum est un lieu magique.
 

 
 

2007 Avril: sortie du film "Nos Amis les Terriens". Le film est présenté le mercredi, 3 jours avant les élections présidentielles. Il n'aura pas le temps de s'installer, il ne vivra que deux semaines. 100 000 entrées pour une centaine de salles qui l'ont projeté. Ce qui est insuffisant, mais il connaitra une seconde vie en VOD (vidéo on demand) ou il apparaît dans les meilleurs ventes en ligne.

Octobre: Sortie du livre, le troisième volet de la trilogie des dieux "Le mystère des dieux". J'ai repoussé d'un an la sortie du livre pour trouver une fin plus surprenante. Cette fin réclamera des ajustements compliqués à l'imprimerie.
 

 
 

2008 Septembre: Nouveau voyage en Russie et grande conférence avec plus de 5000 personnes à la Wine Factory de Moscou. Pour l'instant c'est la conférence ou j'ai eu le plus de public. Seul petit détail, il ne m'avait pas averti de la taille du lieu et du nombre de personnes, et je viens à la conférence sans avoir rien préparé, déjà très fatigué des conférences précédentes et même pas rasé. Mais cela se passe formidablement bien. Il y a en Russie un réel renouveau social, avec une jeunesse qui cherche des visions du futur plus originales...

Octobre: Sortie du livre recueil de nouvelles "Paradis sur Mesure".
 

 
 

2009 Avril: Sortie de la "Nouvelle Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu".

Septembre : Tournée en Corée du Sud puis dans les Alliances françaises en Chine. Pas de Pekin ni de Shangai mais la vraie Chine profonde : Dalyan, Quindao, Xi'an, Canton, Macao (avec un typhon qui dévaste tout), Hong Kong. Evidement je suis moins connu en Chine qu'en Corée. Je découvre des versions pirates en livre de mes différents ouvrages.

Octobre: Sortie du "Miroir de Cassandre".

Termine l'écriture de ma deuxième pièce de théâtre.
 

2010 Fin d'écriture du "Rire du Cyclope".

 

Vous voulez encore plus de détails? Cliquez pour lire la biographie détaillée.

 
 
 

home