Le Blog
Bienvenue sur le blog officiel de Bernard Werber
15.06.2007
Le Mystère des Dieux
Aujourd'hui je commence le BLOG du site. J'ai terminé le dernier jet du Mystère des dieux. Version F404. Un bouquin qui chez moi fait plus de 700 pages. Ca changera selon la police utilisée.

Nous commençons à travailler avec l'équipe artistique d'Albin (et notament Julien Papet) sur la couverture. Date de Sortie Officielle: Mercredi 3 Octobre. Je vais donc pouvoir tenir mon rendez vous d'un livre tous les débuts d'Octobre....

En même temps je viens de commencer deux nouveaux projets. Le prochain roman ultra secret. Et une pièce de théatre. On verra bien comment tout ça murit.

08.07.2007
La saga des Dieux, Moebius, le film...
Le Mystère des Dieux

Voilà, j'ai reçu les premières épreuves du Mystère, que je vais relire et corriger.
C'est toujours un instant délicat de la cuisson du plat.
C'est dans cette phase de relecture que souvent j'ai les remords et de nouvelles idées pour réécrire complètement tout le projet.
Mais il faut se retenir.
Et juste peaufiner ce qui a déjà été écrit.
A la relecture me revient la génèse de ce projet. La Saga des Dieux.
Je voulais créer un "livre univers" en utilisant toutes les possibilités du livre que ne peut avoir le cinema: c'est à dire aucune limite dans les décors, les effets spéciaux et le nombre d'acteurs et de figurants.
Si on devait mettre la trilogie des dieux au cinema cela serait évidement difficile. Mais faisable.
Quand j'ai commencé la trilogie des Dieux, il y avait aussi l'idée de faire un livre univers "à la française". Les anglais ont eu le Seigneur des Anneaux, les Amercains Dune, il n'y a pas de raison qu'on ne propose pas une vision "frenchy" d'un univers complexe dans ses décors et ses personnages.
On m'a dit "les sagas, c'est pour les anglo saxons".
C'est peut être parce qu'il y a ce genre de préjugé qu'il faut relever les défis.
On m'avait déjà dit a propos de l'arbre des possibles les nouvelles c'est un genre littéraire anglo saxon.
Et quand j'avais la pièce on m'avait dit le théatre ca n'interesse pas les jeunes.
A cela je réponds que ce n'est pas parce que c'est difficile qu'il ne faut pas le faire.
C'est justement parce qu'on ne la fait pas que c'est difficile.
A nous de rendre à la mode ce qui est sensé être ininteressant.
A nous (et je ne parle pas que pour moi, je parle pour tous les auteurs de littérature imaginaire et créative) de créer là où on nous dit qu'on ne doit pas ou qu'on ne peut pas créer.
Et tant pis si ce n'est pas considéré comme "la bonne chose à faire".
C'est aussi l'avantage d'être un électron libre dans le milieu littéraire ; lié à aucun courant ni aucun groupe de référence, je peux proposer des expériences.
Cela dit le Mystère des dieux représente 9 ans de ma vie.
Et cela a été épuisant.
Plus il y a de personnages, et plus ils vous prennent de l'énergie.
Je l'ai fait.
Je ne le referais plus.
Et si certains se demandent pourquoi il y a eu "Le papillon des Etoiles" entre le 2 ème et le 3 ème volume, la réponse est simple.
Parce que j'étais exténué.
Et que j'avais l'impression de me repéter.
Il fallait faire une pause, prendre un peu de perspective (avec la distance qu'apportait le papillon des étoiles), pour mieux revenir après.
Par rapport à la fin prévue, j'ai par exemple tout changé. Pour être plus surprenant. Pour que le final soit vraiment un feu d'artifice inattendu qui interdise toute suite possible. La paranthése est fermée. Elle a commencé avec les thanas (le cycle des anges) elle a continué avec nous les dieux (le cycle des dieux) elle termine avec l'apothéose finale du Mystère des dieux.
Ensuite, je ferais autre chose. De différent.
Pour ne pas vous lasser, et pour ne pas me lasser moi même. C'est parce que quelque chose marche qu'il faut souvent arrêter et tester autre chose.
A + BW

Le Papillon des Etoiles dessiné par Moebius

PS 1: Voilà encore une petite pensée pour les 100 000 pionniers qui ont eu le courage d'aller voir le film "Nos amis les terriens" malgré le tir de barrage des critiques ainsi que tous les blocages à la distribution et les élections présidentielles.
PS 2: Ce blog va devenir mon devoir à faire le plus regulièrement possible. Sylvain (le webmaster) m'y encourage.
PS 3: Regardez sinon les images qu'a inventée mon ami Moebius pour le papillon des étoiles : qu'en pensez vous?
PS 4 : J'ai commencé l'écriture d'une pièce de théatre pour 4 personnages, j'ai pratiquement fini. Je ne sais pas trop ce que je vais en faire; je vous tiens au courant. C'est dans l'esprit des "Thanas".

20.07.2007
Domino
Petite rectif: jadis j'ai dis que je repondais à la plupart des mails perso. Désormais en toute honnêteté je n'y arrive plus. Ne soyez donc pas trop déçus s'il n'y a pas de réponse c'est souvent parce que je suis en train de travailler sur mes projets et ces derniers temps, il y en a de plus en plus. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai décidé de faire ce blog, pour vous répondre à tous ensemble plutôt que un par un.

Ci-joint un petit élement de ma vie privée: mon chat. Domino.

Domino

Cité dans le Papillon sachons une chose Domino est un chat du genre pas facile. Il ne vient que lorsqu'il sent qu'il peut gêner et il repart dès qu'il sent qu'il peut être utilisé ou qu'on a envie de le voir.
Je me suis habitué progressivement à cette présence dérangeante et plutot comique. Dans le Mystère je dis à un moment "Les chiens voient que les hommes les nourrissent, du coup ils déduisent que les hommes sont leurs dieux. Les chats voient que les hommes les nourrissent donc ils se disent qu'ils sont les dieux des hommes". Domino considère que je suis à son service. Et si je le nourris pas assez vite il sait se faire comprendre.
Sinon dans les particularité de ce monstre: 1) il abboie après les oiseaux. 2) il adore l'eau et réclame toujours a être arrosé dans l'évier. 3) il a un sens de la diginité qui confine au ridicule. Sinon j'ai fini par l'aprécier. Il joue aussi dans le film "Nos amis les terriens". Là il terrorisait un hamster....
Voilà c'est tout pour aujourd'hui.
PS1: je cherche un ami d'enfance Jacques PADOVANI, c'est lui qui m'a initié au Yoga. Si vous avez de ses nouvelles...
PS2: je viens de m'inscrire sur Myspace, mais il y a un faux bernard Werber qui se fait passer pour moi. Il s'est trompé de signe astrologique, moi je suis vierge (ascendant vierge qui plus est, c'est vous dire).
PS3: je viens de finir les corrections des premières épreuves du Mystère et j'ai viré toute la fin pour la changer au dernier moment. Cela sera donc encore plus surprenant.
PS4 : je ne prends pas de vacances (comme d'habitude) mais ca se peut que je fasse les nocturnes littéraires en Aout avec Pierre Defendini.

21.09.2007
Carnet de bord à J-12
Bon le grand jour c'est dans 12 jours.
Je n'ai toujours pas vu le livre imprimé.
Comme à chaque fois c'est le suspense. Est ce que la fusée va décoller? Est ce que les imprimeurs vont arriver à réaliser les choses très bizarres que je leur ai demandées pour ce livre un peu "surprenant". Suspense. Est ce que les lecteurs seront à ce rendez vous annuel fixé au delà des modes et du système habituel? A chaque fois j'ai le trac et il y a dix mille petits réglages de dernières minutes. Rien n'est simple. Naturellement tout se complique et c'est difficile. Pour ne pas trop vivre dans l'inquiètude de la sortie, j'écris à coté une pièce de théatre "comique". 4 personnages et il faut trouver un rythme de rire régulier, pour que mes protagonistes se prennent toujours par surprise. C'est une technique complètement différente du roman d'aventure, donc ca me permet de me déconnecter. C'est plus léger. Pour le reste écrire, toujours écrire. Il n'y a que cette voie de salut pour me retrouver et pour faire des expériences créatives. Ces temps ci j'ai un peu augmenté mon temps de production habituel: au lieu de 4h30 (de 8h à 12h30) je fais du 6 à 7h en continuant à écrire l'après midi. C'est du au besoin de ne pas m'inquièter trop. Mes personnages s'inquiètent à ma place. J'ai quand même l'impression qu'à chaque fois il faut sauter plus haut. Je travaille dans un bistrot de mon quartier. J'aime bien voir les gens vivre en direct, je les entends commenter les journaux le matin. Ca me donne des idées. Cela fait 17 ans maintenant que je suis publié, j'ai écrit 14 romans et j'ai toujours l'impression que c'est un petit miracle que cela existe.

17.10.2007
Augmenter
Hier je passais à l'émission de Bern "Secret d'histoire" pour parler de Nostradamus, et je discute avec un écrivain journaliste indépendant qui me dit "en fait personne ne comprend pourquoi tu interesses autant le public et que tes livres marchent auprès des jeunes. Les autres te jalousent mais c'est parce qu'ils aimeraient bien faire comme toi mais qu'ils n'ont pas compris ce que tu as de spécial".

Sympa. Il me dit ça puis il réfléchit et puis il m'annonce tout de go "Ca y est j'ai compris c'est parce que les gens apprenent plein de choses dans tes livres et après ils peuvent impressionner leur entourage. VOilà ils ont l'impression que tu vas leur donner des cartouches pour être plus forts". Il m'annonce cela comme s'il venait de comprendre un truc important.

Moi au final ca m'a donné à penser au role de l'écrivain. Il y a une semaine, j'assistais à une conférence de Michel Serres. Il disait "Regardons le mot "Autorité". Il vient de Auctoritas qui a donné Auction en anglais. L'Auction est celui qui augmente les sommes lors des enchères. Il se porte garant, caution que la somme sera donné. En fait l'Auction est celui qui est responsable de la somme. Michel Serres disait que donc l'autorité est celui qui "Augmente". Le mot Augmentation ayant d'ailleurs la même source ethymologique.

Donc l'autorité appartient à celui qui augmente. De là Michel Serres déduisait que le patron a une autorité sur ses employés dans la mesure ou il les augmente. Pas seulement en salaire, mais en possibilité d'expression. Le père a une autorité sur ses enfants, dans la mesure ou il les augmente, grace à l'éducation par exemple. Enfin le mot "Autorité" a encore un autre petit cousin interessant, c'est Auteur. L'auteur est aussi celui qui a de l'autorité, qui est responsable, et c'est aussi celui qui augmente. Cela m'a fait un flash. l'auteur est celui qui augmente ses lecteurs. Les lecteurs arrivent avec un désir d'être élevé, l'auteur les augmente.

Ce que voulait dire mon collègue journaliste c'est que si c'est juste pour raconter sa vie ou délirer l'auteur n'augmente personne et à la longue cela finit par se voir (malgré la publicité ou les réseaux de copains journalistes) pour toucher beaucoup de gens et les fidéliser il faut leur donner un plus. Il faut augmenter le lecteur. Lui donner un avantage sur tous ceux qui n'ont pas lu. Voilà le sens de mon travail. Augmenter celui qui me lit.

PS 1 : Pour la 10 ème année consécutive vous m'avez permi d'être numero 1 dans la liste des best sellers du point, de l'express, de l'obs. C'est vous. Et je vous en remercie. A ce jour je n'ai vu que peu (très très peu) d'articles qui vous aient signalé la sortie du livre... donc c'est vraiment vous.
PS 2 : non rien de plus à dire pour l'instant. Si ce n'est que vraiment il faudrait que je remplisse ce blog plus régulièrement. Je vais essayer.

22.10.2007
From Strasbourg with love


Donc quelques images de la conférence et de la dédicace de Strasbourg du 20 octobre. C'était vraiment super. Et bravo pour ceux qui ont eu la patience d'attendre (certains sont parait-il arrivés 3h à l'avance et le temps était plutot frais).




Le livre "Le mystère" semble avoir un bon accueil et comme je vous ai posé la question "Certains ont ils été déçu d'attendre un an entre le mystère et le souffle?" et que vous avez été nombreux à lever la main, j'ai l'impression en fait que vous, lecteurs, fonctionnez avec vos propres règles. Une trilogie doit être finie avant de faire autre chose...
Mais à ma décharge je vous dois une petite explication. Pour trouver la fin surprenante du mystère, il me fallait une pause, un an. Un recul aussi que m'a apporté "Le papillon". Si je n'avais pas pris le temps de cette pause, la fin aurait été normale.
Pour trouver ce truc bizarre, qui a compliqué la vie de mon éditeur à la fabrication: un an...
Bon cela me semble normal et correct. Sinon je vous aurais écrit un livre plus prévisible. L'atterissage logique de mon héros après ses multiples cours de divinité. Là c'est quand même plus surprenant il me semble. Donc mea culpa, mais j'avais mes raisons...
PS 1 : quand même j'en reviens pas que vous soyez aussi nombreux à avoir été vers le Mystère alors que les médias n'ont toujours pas réagi.
PS2 : là je suis sur plusieurs projets romanesques... je ne sais pas encore lequel va être le "gros" que je vais sortir en Octobre 2008
PS 3 : à votre demande (mail, myspace, conférence) je vais finalement sortir une compil "Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu" augmentée des derniers livres au printemps 2008. On réfléchit avec mon éditeur sur la présentation et la qualité de papier.
PS4: il m'est plus facile de communiquer avec vous sur myspace car je vois vos photos et vos gouts artistiques.
PS5: pas de ps5.
PS6: si finalement. Encore merci d'être aussi nombreux à me lire.

23.11.2007
Montréal


De retour du Quebec. Le salon de Montreal a été un moment magique. D'abord parce que vous êtes venus nombreux aux 5 séances de dédicaces et aux 2 grandes conférences improvisées dans la mezzanine du salon (vu votre nombre on aurait du mal à faire autrement). Ensuite parce que visiblement les Canadiens ont une sensibilité plus forte a tout ce qui est un peu "new age" écologie spiritualité. Je suis désolé qu'on n'ait pas pu faire rentrer tout le monde dans la salle rapidement installée (vous étiez quand même au moins 300 par conférences et j'espère avoir fait le maximum de rencontres).

PS suite à mon séjour j'ai pu avoir au téléphone un type que j'adore François Perusse. Si vous ne connaissez pas ces sketchs je vous conseille de découvrir cela sur internet "Les deux minutes du peuple". Ce sont de vrais petits films audio de 2 minutes.

  
home

A paraitre le 26 septembre
 

Tous les livres...


Tout l'album photo...

Vidéos

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007